French English German Italian Spanish


A la lisière des collines, des garrigues et de la plaine marécageuse de Petite Camargue, Rome française pour les uns, Madrid selon d'autres, Nîmes présente toujours deux visages : catholique ou protestante, austère mais débridée pendant les férias, fière de son passé romain mais soucieuse de modernité.

L'esplanade : cette vaste place bordée d'un côté par les colonnes du palais de justice et de nombreuses terrasses de cafés, ouvre de l'autre sur la belle avenue Feuchères. En son centre, la fontaine Pradier fut élevée en 1848.
Les arènes : édifiés fin du 1er siècle, début du 2ème siècle (133 m sur 101m, 24000 spectateurs) pour les combats des gladiateurs.
Maison carrée : Avec son portique aux colonnes sculptées, elle devait avoir fière allure aux abords du forum... La Maison carrée, sans doute le mieux conservé des temples romains, fut édifiée sous le règne d'Auguste (fin du 1er siècle avant J.C.) sur le plan du temple d'Apollon à Rome.
Castellum : Circulaire (5,90 m de diamètre), ce bassin de distribution des eaux était le point d'aboutissement de l'aqueduc de Nîmes (on aperçoit encore l'orifice d'arrivée). Redécouvert en 1844, il s'agit d'un des rares édifices de ce type qui nous soient parvenus, et le mieux conservé avec celui de Pompéi. Plus haut, se dresse le fort Vauban, citadelle élevée en 1687, devenue aujourd'hui centre universitaire.

A visiter également : Musée des Beaux-Arts,Carré d'Art, Musée du Vieux Nîmes, Musée archéologique, Muséum d'histoire Naturelle, Musée des Cultures Taurines.

nimes-g